Cabral

Cabral

Advertisements
Image | Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Cabral

  1. Votre blog est très intéressant.
    A l’occasion de la rédaction de mon livre intitulé « La Libye révolutionnaire dans le monde (1969-2011) » (publié en avril 2014), j’ai pu voir ou revoir le rôle essentiel des panafricanistes dans l’histoire du continent. Muammar Gaddhafi, lorsqu’il lança son Appel de Syrte, le 9 septembre 1999, aux chefs d’Etat africains, et lors des Sommets suivants qui assurèrent le passage de l’OUA (Organisation de l’Unité Africaine) à l’UA (Union Africaine), en vue de la création des Etats-Unis d’Afrique et de toutes les institutions y afférentes, n’hésitait pas à rappeler ce rôle fondateur des pères de l’Afrique.
    Puisqu’il est question aussi d’une autre partie du monde, le Moyen-Orient, je rappelle que le peuple libyen a soutenu la cause du peuple palestinien contre la colonisation des terres par l’Etat juif (ainsi nommé par les Israéliens eux-mêmes). Cet appui d’un peuple africain à un peuple arabe n’a pas été pour rien dans la contre-révolution doublée de la guerre coloniale de 2011.
    Quant aux médias-mainstream, il n’est jamais inutile de souligner leur rôle dans l’écrasement des peuples sous les bombes occidentales et pro-occidentales. Je me permets de vous donner les coordonnées de l’un de mes sites :
    http://www.francoisepetitdemange.sitew.fr
    Merci pour votre travail. Bonne continuation. Cordialement,
    Françoise Petitdemange

  2. Charles-E. dit :

    Bravo et merci pour ces éclairages pertinents et encourageants!
    Bonne continuation!

  3. Bonjour,
    je viens d’écouter votre dernière vidéo et elle a fini de me convaincre de vous contacter. Pour vous dire que votre travail fait sens, et qu’il est fondamental qu’un sociologue aborde ces questions post-coloniales sans langue de bois et audible pour tous.
    Pour vous dire également que de mon côté je travaille à ces questions depuis 2012 avec une pièce théâtrale « de Dunkerque à Tamanrasset » qui rend compte de la colonisation française en Algérie de 1830 à 1954. Son écriture s’est élaboré à partir du livre « de l’indigénat: anatomie d’un monstre juridique » d’Olivier Lecour-Grandmaison et du roman « Pierre sang papier ou cendre » de Maïssa Bey avec leurs accords et leurs soutiens. Il se joue principalement via les universités populaires.
    Nos travaux vont dans le même sens et c’est pour cette raison que je vous propose que l’on se rencontre et pour cela je vous laisse mon mail: loubna.berenger@yahoo.fr.
    Je sais que le temps est précieux et je pense que l’on a tout et tous à y gagner à s’unir pour des causes communes justes et indispensable aujourd’hui.
    Je vous remercie,
    Loubna.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s